Architecture et éducation populaire : Conférences « Les Jeudis archi »… la suite.

Les Jeudis archi déménagent au Lycée des Métiers et s’ouvrent au public. Rendez-vous les 7 mars et 2 mai.

Les Jeudis archi étaient proposées, jusqu’en mai 2018, à la médiathèque Assia Djebar de Blanquefort : Caroline Mazel, fondatrice de l’agence MEDIARCHI, professeur à l’ENSAP, chercheuse et conférencière, y abordait l’architecture sous l’angle historique, social et humaniste.
Depuis 5 ans, des élèves du Lycée des Métiers du Bâtiment et des Travaux Publics Léonard de Vinci suivaient assidûment ces prestations en soirée (accompagnés de professeurs). Ils en sortaient, à chaque fois, tout à fait ravis. Ils y prenaient un plaisir évident et, à voir leur enthousiasme face à une pratique d’écoute qu’ils ne pensent pas toujours être à leur portée, l’expression « culture pour tous » prenait tout son sens.
Mais la Médiathèque a décidé de mettre fin à la collaboration avec Médiarchi. Il était inenvisageable pour les professeurs de couper les jeunes de cet apport culturel.
C’est ainsi que, lors de la dernière conférence du mois de mai, il a été décidé d’organiser ces conférences au sein du lycée et les ouvrir au public.
Les démarches administratives qui encadrent un tel projet sont nombreuses, pas toujours simples, souvent trop « calibrées ». Les réponses sont tardives, les promesses lentes à se concrétiser et, du coup, la question du financement peut contraindre au renoncement.
En attendant des participations a posteriori (?), c’est grâce – à ce jour – à une association en particulier, l’AFDET*, et aux propres deniers du lycée que le projet a abouti.
Au sein de l’établissement, toute la communauté éducative est conviée : les élèves, bien entendu, mais aussi leurs parents, et tous les personnels. La présence d’un public « extérieur » est facteur d’ouverture de l’établissement, mais aussi d’intergénérationnel entre les jeunes et les adultes de tous horizons.
Le 10 janvier, une centaine de personnes étaient présentes à la première des 3 conférences, pour beaucoup le public fidèle de C. Mazel, qui sait animer, vulgariser, interroger, en bref passionner par son propos, où affleure toujours le sens humain et social de l’architecture. Le thème en était : « L’architecture : la vocation du bien vivre ensemble ».
Les deux prochaines auront lieu le 7 mars et le 2 mai 2019, avec pour thème respectif : « Panorama des grandes pratiques en matière d’architecture écologique » et « Les lieux d’éducation : l’architecture au service de la pédagogie ».
Au-delà de cette année scolaire et de cette première expérience, l’établissement souhaite pérenniser ces conférences pour les prochaines années. Mais il faudra bien que la Région, la commune et les services rectoraux acceptent de contribuer au projet en mettant la main à la poche…

M.N.

(*) Association Française pour le Développement de l’Enseignement Technique