Uzeste : On a fêté les trente ans de coopération entre la CGT et la Compagnie Lubat

Cela fait trente ans que le compagnonnage perdure entre Uzeste musical fondé et dirigé par la Compagnie Lubat et la CGT. Une telle fidélité d’engagement respectif a été grandement fêtée lors de cette 42e Estejada qui s’est achevée samedi 24 août.

Le gâteau d’anniversaire ne pouvait être que pétards et feux de joie partagé entre les nombreux militants CGT, tous bénévoles à Uzeste, et le public.
Afin de marquer une coopération et même co-élaboration aussi fructueuse du festival, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT figurait parmi les invités de l’anniversaire avant de participer à un débat sur les échanges à développer entre culture et travail, artistes et syndicalistes.
Pour l’occasion, un très bel ouvrage, Le swing des œuvriers vient d’être publié par la NVO et les éditions IN 8. Ce livre* réalisé par Jean-Michel Leterrier avec la complicité d’Alain Delmas recueille les témoignages et portraits d’acteurs, artistes et militants, d’amis qui ont conforté, tout au long des trente ans, cette aventure commune.
Lors du débat qui s’est déroulé samedi 24 août à Uzeste en présence de Philippe Martinez et de Bernard Lubat, Michel Leterrier, Lydie et Alain Delmas ou encore Valérie Paulet ont rappelé la genèse et le contexte de cette collaboration fructueuse entre la CGT et Uzeste Musical. « Une belle aventure humaine, collective, une aventure politique, poiëlitique ».
Pour le secrétaire général de la CGT, le festival d’Uzeste symbolise ce que doivent être les relations des syndicalistes avec la culture. « L’état d’esprit doit reposer avant tout sur la nécessité de l’échange, d’autant plus que les activités culturelles sont du travail, et que le travail est une forme essentielle de culture ». Philippe Martinez a insisté sur la nécessité de renouer avec l’écoute et l’échange entre syndicalistes et artistes. Il a appelé les syndicalistes, les élus dans les comités d’entreprises à proposer et assister toujours plus aux spectacles de créations, aux travaux d’artistes. « On a besoin de militants qui fassent un peu plus fonctionner les oreilles. En écoutant on crée des liens et des idées ».

  • Jean-Michel Leterrier, Lydie et Alain Delmas, dédicaceront ce livre à la Fête de l’Humanité, du 13 au 15 septembre à La Courneuve, au stand des Amis de l’Huma.